La guerre des grandes marques

Nike, Adidas, et Puma se disputent la place de leader

Illustration showing Nike coming out on top in the World Cup endorsements.

Illustration par Steve Fuchs | VOA

La coupe du monde Brésil 2014 nous montre une chose bien précise: l’univers du football est en train d’être chamboulé. Il suffit juste de regarder les équipes qui ont réussi à se qualifier pour la prochaine phase de la compétition pour comprendre que nous sommes dans une nouvelle ère. Toutes les “grandes” nations du football sont sorties précipitamment du tournoi et nous ont rejoints en tant que téléspectateurs. Mais il n’y a pas que sur le terrain que la bataille fait fureur. Les grandes marques aussi vivent la coupe avec tout autant de surprises.

Nike, Adidas, et Puma sont actuellement les plus grands sponsors de toutes les équipes participant à cette coupe du monde. Puma comptait huit équipés à cette coupe du monde. La moitié de ces équipés ont déjà été éliminées, à savoir le Cameroun, l’Italie et la Côte d’Ivoire (il ne reste que l’Algérie, l’Uruguay, le Chili et la Suisse). Les équipes Adidas n’ont pas forcément fait mieux. Avec le champion du monde en titre, l’Espagne, éliminé dès le premier tour, Adidas compte maintenant sur l’Argentine, le Mexique et surtout l’Allemagne pour maintenir la présence de la marque dans la compétition.

Brazil's Neymar.

Le vainqueur ici est sans aucun doute Nike. L’équipementier américain qui avait, jusque-là, eu beaucoup de mal à s’imposer dans le monde du football, pourrait très bien tirer son épingle du jeu au Brésil. Sponsor officiel de la sélection brésilienne, Nike pourrait, à travers le pays organisateur et sa star montante Neymar, s’imposer comme le nouveau leader dans l’univers footballistique. On note aussi que toutes les équipes Nike se portent très bien, hormis l’Angleterre qui a été éliminée. La France qui a récemment rejoint l’écurie Nike pourrait être le joker de la compétition.

Cependant, quelles que soient les équipes présentes sur le terrain lors de la finale, Adidas sera à coup sûr de la partie à travers le ballon officiel de la compétition. Serait-ce la fin d’une ère complètement dominée par la marque allemande? Nous le saurons très bientôt.