Invité Auteur

Phase de groupe résumé

Group phase.

Après 11 jours de compétition, le rideau s’est déjà baissé pour plusieurs des 32 équipes qualifiées pour cette (17édition) de la coupe du monde, la seconde organisée en terre brésilienne. En effet, l’Australie, l’Angleterre,  le Cameroun, l’Espagne, la Bosnie figurent parmi les premières équipes éliminées de ce mondial  après leur second match dans leurs poules respectives. Cependant, on note de belles surprises, concrètement avec l’incroyable épopée du Costa-Rica, qui s’est payé le luxe de battre coup-sur-coup deux anciens champions du monde, que sont l’Uruguay et l’Italie.  Et le Chili qui a réussi à sortir l’Espagne.

Nous allons nous intéresser aux performances de quelques-unes de ces équipes, qui nous montrent que le football, de par sa modernité, a pris une autre ampleur.

31 des 64 matchs ont déjà été joués pour un total de 88 buts marqués. Cependant dans les poules B, D et G, le Chili, le Costa-Rica et les Etats Unis s’en sont bien sortis dans ces poules où l’ont retrouvent des gros calibres du football mondial. En effet, l’Espagne, l’Angleterre et le Portugal ont dû payer très cher les incroyables performances de ces équipes qui, de par leur modeste notoriété, suscitent aujourd’hui beaucoup d’admiration dans l’opinion publique.

Chili, Costa-Rica, et USA ont pour point commun leur continent qui est l’Amérique. Mais les spécificités résident dans chacune de ces équipes, au point d’en faire des invincibles.

Dans la poule B, le Chili enregistre deux victoires:

●     Chili-Australie 3-1
●     Espagne-Chili 0-2

Avec 6 points et un goal différence de +4.

Dans la poule D, le Costa-Rica enregistre deux victoires contre deux anciens champions du monde, qui comptent, pour la « Squadra » ,4 victoires en final de CDM, en 1394, 1938,1982 et 2006.

Par ailleurs, la « Selesse » avec 2 victoires de final de CDM dont celle de 1930 et celle de 1950.
Les « Ticos » ont créé la sensation de ce premier tour. A la surprise générale, avec des victoires sur ces dernières:

●     Uruguay-Costa-Rica 1-3
●     Italie-Costa-Rica 0-1

Avec un goal différence de +3.

Dans la poule G, tout n’est pas encore joué mathématiquement, mais le sort semble jeté avec le match nul du Portugal face aux USA, 2-2, hier soir. En effet une victoire de La « Seleçao » allait relancer les débats et éliminer d’office le Ghana. Mais l’orgueil américain et la solidarité dans l’effort de cette jeune équipe emmené par le capitaine Clint Dempsey et le vétéran Da Marcus Beasley, avec 71 sélections et 14 buts, ont poussé des jeunes joueurs comme Graham Zusi et Jermain Jones à se sublimer pour rendre encore ce sport très beau.

Les Américains comptent une victoire face au Ghana, 2-1, et un match nul face au Portugal, 2-2. Ce qui fait un total de 4 points avec une différence de buts de +1.

Les dernières rencontre de cette poule n’ont pas un très grand intérêt, car les Allemands et les Américains n’ont besoin que d’un nul pour assurer leur qualification au second tour et garder respectivement leur place au Classement. Tandis que les deux dernières équipes doivent attendre une défaite de l’une d’entre elle pour espérer se qualifier
Notons tout de même que, le Costa-Rica s’était classé deuxième avec 18 points,  derrière les USA et devant le Honduras et le Mexique dans la phase de qualification. Et que les « Ticos » occupent la 28 ème place au classement FIFA.

Ils s’appuient sur un collectif bien huilé et de jeunes joueurs physiques, solidaires et conscients des réalités qui sont les leurs.

Le Chili a su répondre aux défis physique, technique et tactique de cette poule, et  pu imposer son style devant les champions du monde en titre. Solide en défense, avec une aisance technique en attaque que savent valoriser des joueurs comme Arturo Vidal et Alexis Sanchez. Les Sud-américains sont classé 14 ème au classement FIFA.

Les Américains, enfin, ont su tirer leurs épingles du jeu dans la poule G. D’abord vus comme arbitre de cette poule, ils ont rapidement pris les devants face au Ghana. Pour profiter de la déroute des Portugais face aux Allemands, et accrocher ces derniers lors de leur second match. Ce qui les met en bonne position pour la suite de la compétition.

One thought on “Phase de groupe résumé

Comments are closed.