Le buzz du jour

Nelly l’éléphante succède à Paul le poulpe

Illustration of Nelly the elephant predicting World Cup results.

Illustration par Steve Fuchs | VOA

L’Allemagne aurait déjà trouve la remplaçante de Paul le Poulpe: Nelly l’éléphante, et elle n’est pas une novice. Elle a, en effet, prédit avec succès les résultats de 30 des 33 matches de la coupe du monde de football féminine en 2006, la coupe du monde en 2010, et l’Euro 2012. A 6 jours du début des festivités du ballon rond, Nelly a déjà déclaré l’Allemagne victorieuse de ses trois premiers matches.

Les Fennecs

L’Algérie en chiffre

Algeria World Cup

Illustration par Steve Fuchs | VOA

22 Comme le nouveau classement mondial de l’Algérie. Les Fennecs viennent de reprendre la position de leader du football africain. Le dernier classement de la FIFA place l’Algérie en 22e position,  devant La Côte d’Ivoire (23e)
35 Comme le nombre de buts inscrits par le meilleur buteur de l’histoire des Fennecs ; un honneur qui revient à Abdelhafid Tasfaout, auteur de 35 but entre 1990 et 2002.
2 Comme le nombre de buts encaissés par les Fennecs dans les matchs de préparation. La sélection algérienne n’a pris que 2 buts en 4 matchs, pour 4 victoires alors qu’elle s’apprête pour le Mondial. Une équipe pas très couverte par les médias, mais qui pourrait très bien créer la surprise à cette coupe du monde.
147 Comme le nombre de sélections et de brassards de capitaine en équipe nationale. Lakhdar Belloumi est une légende du football algérien. Il détient jusqu’aujourd’hui le record du plus grand nombre de sélections en équipe nationale, doublé du brassard de capitaine.
4 Comme le nombre de qualification en phase finale de coupe du monde. Le Brésil marque la 4e participation des Fennecs en coupe du monde. Vu leur forme pendant les matchs de préparation, nous pensons que c’est une valeur sure du football Africain pour ce Mondial  brésilien.

Les éléphants

La Côte d’Ivoire en chiffres

Cameroon World Cup

Illustration par Steve Fuchs | VOA

0 comme le nombre de fois où un entraineur ivoirien a dirigé les Eléphants lors d’une phase finale de la coupe du monde : Henri Michel, Sven-Göran Eriksson et Sabri Lamouchi ont occupé le poste de sélectionneur lors de ces trois tournois
1 comme le nombre d’équipe professionnelle entrainée par Sabri Lamouchi. Le technicien français n’avait jamais dirigé une formation (club ou sélection) avant d’être nommé par la fédération ivoirienne en 2012. Une inexpérience qui n’en finit pas d’alimenter les débats dans la presse ivoirienne.
3 comme le nombre de participations à une phase finale de la Coupe du Monde : 2006, 2010, 2014. Les Eléphants n’ont jamais dépassé le premier tour. Jamais deux sans trois ?
36 comme l’âge de Didier Drogba, la star incontournable de la sélection ivoirienne. Lors des éditions précédentes, Drogba n’a marqué que deux fois (contre l’Argentine en 2006 et le Brésil 2010). L’Ivoirien dispute sans doute sa dernière coupe du monde sous le maillot orange.
20.700.000 de dollars comme les gains de Yaya Touré (salaire + contrats publicitaires) ! Le triple joueur africain de l’année est la star ivoirienne la plus régulière depuis 5 ans.

les équipes

Le Cameroun en chiffres

Cameroon World Cup

Illustration par Steve Fuchs | VOA

7 comme le nombre de participations à une phase finale de la Coupe du Monde : 1982, 1990, 1994, 1998, 2002, 2010, 2014. C’est un record pour un pays africain.
33 comme l’âge de Samuel Eto’o, l’infatigable buteur camerounais. Le Lion va-t-il rugir une dernière fois au Brésil ? Après des propos polémiques de José Mourinho sur son âge, Eto’o répond sur le terrain qu’il n’est pas trop vieux.
4 comme le nombre d’adjoints qui travailleront autour de Volker Finke ! Le président du comité de normalisation de la fédération camerounaise de football, Joseph Owona a décidé d’installer un staff élargi au tour du sélectionneur allemand. Il s’agit de Jean Onguene Manga, directeur technique national ; d’Etienne Sockeng, directeur technique national adjoint, de Bonaventure Djonkep, entraîneur de la sélection nationale A’, d’Alexandre Belinga, entraîneur adjoint de la sélection nationale U20. Gare à la cacophonie dans la tanière !
42 comme l’âge de Roger Milla, plus vieux buteur d’une phase finale de coupe du monde. C’était en 1994 aux Etats-Unis. Il détient aussi le record du joueur le plus âgé à disputer une phase finale de coupe du monde à 42 ans et 39 jours
5 comme le record du nombre de buts marqués par le même joueur lors d’un match de coupe du monde. Hélas, il est à mettre au profit du Russe Oleg Salengo. Le joueur avait réussi cet exploit lors de la défaite humiliante du Cameroun 6-1 face à la Russie en 1994.
16.400.000 de dollars comme les gains de Samuel Eto’o (salaire + contrats publicitaires) !