Argentine ( 1 - 0 ) Suisse

Suivez ici le direct du match Argentine – Suisse

here
Argentine - Suisse.

Cliquez ici pour les statistiques sur le match. Suivez ici le direct du match Argentine – Suisse. Reuters

Honduras ( 0 - 3 ) Suisse

Suivez ici le direct du match Honduras – Suisse

here

Honduras - Suisse.

Cliquez ici pour les statistiques sur le match. Suivez ici le direct du match Honduras – Suisse. AP

La France pour confirmer face à la Suisse

La France pour confirmer face à la Suisse


here

Switzerland versus France.

Cliquez ici pour les statistiques sur le match. Suivez ici le direct du match Suisse – France. AP

Après leur brillante démonstration en match de préparation contre les reggae boys de la Jamaïque (8-0) et leur première victoire lors de ce mondial face au Honduras (3-0), les Bleus devront confirmer leur bonne forme face à la Suisse.

Mais la tâche ne sera pas facile comme lors du premier match contre le Honduras, 33e au classement Fifa. La Suisse, elle, est 6e, loin devant la France 17e.

En plus, les Français n’ont remporté qu’à une seule reprise deux matches de suite au 1er tour d’une Coupe du monde, c’était en 1998 à domicile. Et Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France a bien compris que l’adversaire de son deuxième match a une grande qualité. Il a déclaré jeudi 19 juin que ses joueurs devraient “puiser dans toutes leurs forces” pour tenter de battre la Suisse, ce vendredi lors du choc du groupe E à Salvador.

Comme l’écrit Footmercato, l’obstacle suisse fait figure de test parfait pour savoir si Karim Benzema et ses partenaires peuvent nourrir des ambitions plus élevées pour la suite du tournoi.

Suisse ( 2 - 1 ) Equateur

Suivez ici le direct du match Suisse- Equateur

here

Switzerland's Haris Seferovic celebrates after scoring a goal to defeat Ecuador in their 2014 World Cup Group E soccer match at the Brasilia national stadium in Brasilia, June 15, 2014. REUTERS/Paul Hanna

Cliquez ici pour les statistiques sur le match. Suivez ici le direct du match Suisse- Equateur. Paul Hanna | Reuters